Rougeole : l’ANSS fait le bilan et explique son plan de riposte !

L’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS)  a procédé au lancement de la campagne de vaccination contre la rougeole ce Mercredi 13 novembre 2019 à Conakry. Elle se fixe  pour objectif, contrôler les flambées de rougeole en Guinée d’ici fin 2020.

La Guinée, a été durement touchée par la flambée de la rougeole durant ces dernières années. C’est en tout cas ce qu’a fait savoir, le Dr Sakoba Keita directeur général de l’agence nationale de sécurité sanitaire lors d’une conférence de presse animé ce mercredi devant les partenaires techniques et financiers. Pour lui, de l’année 2018 à 2019, 6593 cas de rougeole ont été enregistrés avec 55 décès en Guinée. << Cela dénote de l’effort fourni pendant  la campagne de 2017 dans le cadre de la réduction du poids de la rougeole sur les tout petits>> , dit-il.

Au cours de cette période, c’est tout le pays qui a été touché par cette maladie. Mais, certaines préfectures ont été plus affectées que d’autres. << Pratiquement toutes les préfectures ont enregistré des cas de rougeole, les préfectures qui ont été plus touchées par cette maladie sont au nombre de seize (16) et ont enregistré plus de 80% des cas>>, a affirmé le Dr Sakoba.

Selon le directeur général de l’ANSS, plus de  5000 cas de rougeole ont été recensés dans ces 16 préfectures avec 12 cas de décès. Dans le but d’inverser la tendance, le Ministère la Santé, avec le soutien des partenaires techniques et financiers a engagé la campagne de vaccination de riposte dans tout le pays. 

Pour le Dr Sakoba Keita, à travers le plan de contrôle des flambées de la rougeole en Guinée, lancé depuis avril dernier, 1. 400. 000 vaccins sont disponibles depuis vendredi dernier pour couvrir toutes les préfectures. Il a également rappelé que plus de 300 milles cas de rougeole ont été enregistrés dans  le monde dans ces deux dernières années.

Dans la mise en œuvre du plan de riposte contre la rougeole, les responsables de l’agence nationale de sécurité sanitaire appellent toutes les composantes de la société guinéenne à accompagner ce projet. 

Mamadou Kindy BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *