jeudi 22 février 2024 :
Décharge de Dar-es-Salam : enjeux de santé publique et pistes de valorisation des déchets 
Rappel des diplômes de la promotion 2022-2023 de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia : les clarifications de la CRDG
UGANC : des personnalités de l’enseignement supérieur honorées à l’occasion des Palmes Académiques
L’érosion côtière à Conakry : les tenanciers de bars de la plage de Lambandji en péril
Une avancée dans la lutte contre la maladie du sommeil : le Fexinidazole, premier traitement oral approuvé par l’EMA
Souffle frais : comprendre les causes de la mauvaise haleine et adopter des solutions pour retrouver une vie sociale sereine

UGANC : des personnalités de l’enseignement supérieur honorées à l’occasion des Palmes Académiques

Dans le cadre de la reconnaissance et de l’hommage envers ceux qui ont grandement contribué à l’éclat de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, que ce soit par leurs recherches exceptionnelles ou leurs services à la communauté, l’institution a instauré l’Ordre des Palmes Académiques et Autres Distinctions Honorifiques (OPADH). Lors de la première édition de cette cérémonie dédiée à la récompense du mérite, de nombreuses personnalités éminentes du monde de l’enseignement supérieur guinéen se sont mobilisées.

Le 27 janvier 2024, une cérémonie de reconnaissance de grande envergure a eu lieu l’UGANC. Au total, 127 personnes ont été honorées, parmi lesquelles figuraient l’actuel ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, d’anciens responsables de l’université de Conakry, des enseignants-chercheurs, ainsi que d’anciens ministres.

Le Pr Alpha Kabinet Keita, recteur de l’UGANC et président de l’Ordre des Palmes Académiques, a souligné l’importance de la valorisation personnelle de chacun de son vivant : “Il faut qu’on accepte de se valoriser lorsqu’on est en vie. Célébrons-nous vivants comme le dirait l’autre. Votre contribution à l’émergence de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, à son expansion et à son patrimoine, mais aussi les éminents services que vous avez rendus à l’université, à ses étudiants et à l’ensemble des agents méritent au-delà des mots, d’être célébrés”

Le représentant de la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, le Pr Mamadou Saliou Diallo, a exprimé sa gratitude envers l’UGANC et a encouragé d’autres institutions à s’inspirer de cette initiative : “Célébrons nos mérites pendant que nous sommes vivants pour éprouver l’émotion liée au travail bien fait. Je souhaite à cette occasion encourager les institutions d’enseignement supérieur, les instituts de recherche scientifique et les centres de documentation et de formation à faire de cette initiative de Gamal, une action qui va se reproduire davantage.”

Monsieur Abdoulaye Yero Baldé, ancien ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, bénéficiaire du titre de Dr Honoris Causa, a exprimé sa joie et sa reconnaissance envers l’UGANC : “Je suis vraiment comblé de joie et je remercie l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry à sa tête, monsieur le recteur le Pr Alpha Kabinet Keïta, mais aussi le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’innovation et plus particulièrement à madame la ministre, le Dr Diaka Sidibé. J’ai été honoré en Suisse et à l’université américaine de Macédoine du Nord, celui-ci est mon troisième titre Honoris, et c’est lui qui me touche le plus parce que c’est dans mon pays que je l’ai reçu”

Par ailleurs il a encouragé l’ensemble des chercheurs, enseignants, cadres, et même aux étudiants, les invitant à considérer la perfection comme un objectif continu à atteindre dans leur parcours professionnel et académique. “Ça veut dire qu’il faut continuer à se perfectionner. Dans la vie, le mérite vient de cette manière-là” a affirmé l’ancien ministre.

Cette première édition de l’OPADH a vu la distinction d’une personnalité au grade de Dr Honoris Causa, de 23 personnalités au grade de commandeur, de 46 au grade d’officier et de 57 au grade de chevalier, incluant la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, élevée au grade de Commandeur.

Dari Diallo

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous