jeudi 18 juillet 2024 :
Kitikata entre défis climatiques et problème d’accès aux soins médicaux
Guinée : l’ANSS annonce des épidémies dans plusieurs districts sanitaires
Focus sur Docteure Rose Ekambi Kotto, enseignante chercheuse en dermatologie à l’Université de Douala
Que retenir des 5èmes journées scientifiques de la SOGUIDERM ?
Quelle est la cause de la lumière aperçue dans le ciel à Conakry et dans certaines villes de Guinée ?
Journée mondiale de l’environnement, suspension de la coupe, du transport de bois en Guinée

L’Université de Labé promeut l’émergence des villes intelligentes grâce à l’Intelligence Artificielle

L’Université Afia de Labé a été le cadre ce jeudi 16 novembre, d’une conférence axée sur le développement des centres-villes grâce à l’intelligence artificielle et aux villes intelligentes (smart city). 

Tenue dans la salle de conférence de l’université, l’événement a rassemblé des étudiants, des responsables universitaires, des invités de marque de France, de l’Université Koffi Annan de Guinée, de l’Eram de Labé.

Le recteur de l’Université Koffi Annan de Guinée, Mohamed Tayeb Laskry, a ouvert la conférence en soulignant que, « l’intelligence artificielle représente la capacité d’un système informatique à atteindre un niveau de performance comparable à celui de l’intelligence humaine dans certaines circonstances. » Il a mis en avant la perspective de rendre l’intelligence artificielle accessible afin de permettre aux machines d’accomplir des tâches nécessitant une intelligence similaire à celle humaine.

Supervision de l’homme 

Malgré le développement croissant de l’intelligence artificielle, le recteur a insisté sur le rôle crucial de l’homme dans la supervision de son utilisation, tout en indiquant que, « l’homme doit demeurer le maître de cette technologie tout en minimisant les risques potentiels. »

402612240 835334841928465 5174871419578128079 n
Mohamed Tayeb Laskry, Recteur de l’Université Koffi Annan de Guinée

À titre d’illustration, le Pr Laskry a cité Barcelone en Espagne et Montréal au Canada comme exemples de villes où l’intelligence artificielle, « joue un rôle central dans leur développement, influençant des aspects tels que la circulation urbaine, la qualité de l’air, les activités des piétons, et le niveau sonore des routes. » 

Par ailleurs, la conférence a mis en exergue la nécessité de guider l’impact de l’intelligence artificielle sur la structure de nos villes, favorisant ainsi une transition numérique intégrative. 

Accès aux NTIC à tous

L’objectif est de créer des villes numériques où les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) seront accessibles à tous, sans limitations ni restrictions, influençant positivement des domaines tels que le trafic urbain, la qualité de l’air et la vie quotidienne des citoyens.

Mamadou Saidou Cissé

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous