jeudi 18 juillet 2024 :
Kitikata entre défis climatiques et problème d’accès aux soins médicaux
Guinée : l’ANSS annonce des épidémies dans plusieurs districts sanitaires
Focus sur Docteure Rose Ekambi Kotto, enseignante chercheuse en dermatologie à l’Université de Douala
Que retenir des 5èmes journées scientifiques de la SOGUIDERM ?
Quelle est la cause de la lumière aperçue dans le ciel à Conakry et dans certaines villes de Guinée ?
Journée mondiale de l’environnement, suspension de la coupe, du transport de bois en Guinée

Souffle frais : comprendre les causes de la mauvaise haleine et adopter des solutions pour retrouver une vie sociale sereine

La mauvaise haleine, également connue sous le nom d’halitose, se manifeste par une sensation d’odeur désagréable provenant de l’haleine ou de l’air expiré par la bouche ou le nez. Elle peut se manifester par des odeurs rappelant parfois celles des fruits, du chou pourri, de l’oignon, de l’ail, etc., créant une gêne sociale qui entrave la vie quotidienne.

Souvent attribuée à la présence de bactéries sur les papilles de la langue, la mauvaise haleine peut également être liée à des troubles dentaires ou digestifs. Le traitement consiste à éliminer la cause de l’halitose. Les origines de ce problème sont diverses, allant des causes buccales, comme la fermentation de résidus alimentaires par des bactéries, aux affections comme l’inflammation des gencives etc. 

« La mauvaise haleine est un phénomène qui est lié à beaucoup plus de causes probables. Parmi les plus importants, nous allons commencer par les causes buccales elles-mêmes ou les causes bucco-dentaires, la cavité buccale et les dents » explique leDr Seydou Sidibé, médecin traitant

Il s’agirait parfois des odeurs qui proviennent de la fermentation du résidu du régime alimentaire par des bactéries situées dans la cavité buccale, qui s’appellera les bactéries-grammes-négatifs. Qui, par réaction arrive à décomposer des résidus alimentaires qui se retrouvent au niveau des dents. Mais aussi sur la langue, et parfois c’est la première des causes. Par ailleurs, « il peut s’agir aussi d’un problème qui est lié à une atteinte au niveau de l’inflammation des gencives, le tabagisme, l’alcoolisme et des aliments à dérivés soufflés tels que les oignons, l’ail, le chou, le curry et autres. Les infections de la gorge, les maladies gastro-intestinales » précise le Dr Sidibé. Le Reflux gastro-œsophagien, les troubles du métabolisme, le diabète et parfois dans les cas d’insuffisance rénale chronique, on peut aussi retrouver de l’halitose. 

Repli sur soi-même 

Cependant, au-delà des aspects médicaux, la mauvaise haleine a des répercussions psychologiques et sociales significatives. C’est pourquoi les personnes affectées peuvent développer un repli sur soi, une perte de confiance en soi et des comportements inhabituels dans les interactions sociales. Certains peuvent même s’isoler par crainte de déranger les autres avec leur haleine.

« C’est le côté qui est le plus primordial déjà puisque psychologique, ça pousse le patient à avoir un repli sur soi, à avoir un petit manque de confiance et adapter même des comportements un peu commodes, c’est-à-dire en parlant, il a tendance à se couvrir la bouche ou regarder le sens opposé de son interlocuteur et ce qui le pousse vraiment à avoir une certaine forme de perte d’estime en soi. Cela peut le pousser à s’isoler, à ne pas trop s’approcher des autres parce qu’il sait qu’en communiquant avec ceux-ci il peut dégager une haleine qui peut déranger » détaille le Dr Sidibé

Pour illustrer ces effets sociaux, un témoignage anonyme d’un jeune homme touché par la mauvaise haleine met en lumière les difficultés qu’il rencontre au quotidien. « Ce problème de mauvaise haleine a beaucoup affecté ma vie dans la société. Parfois, ça m’empêche même de parler librement comme toute personne normale à certaines personnes surtout avec mes amis, ça me gêne trop. Dés fois même avec ma famille quand je parle à certains, j’ai l’impression qu’ils ne m’écoutent pas. Mais je me suis rendu compte que c’est à cause de ma mauvaise haleine qu’ils m’évitent surtout quand je suis en face d’eux. Des personnes très proches me disent qu’à même que vraiment parfois que j’ai une mauvaise haleine. Pourtant je me brosse 2 fois par jour : chaque matin et les nuits en allant au lit. Ces jours-ci, je vais essayer d’aller me faire consulter à l’hôpital aussi » témoigne ce jeune.

De même, une citoyenne, Maferin Sylla, partage son expérience en avouant éviter de converser avec une amie souffrant du même problème :  « J’ai une copine qui a ce problème de mauvaise haleine. Sincèrement je n’aime pas trop causer avec elle. Puisque quand elle me parle je sens une très mauvaise odeur venant de sa bouche. Sans la vexer, une fois je lui ai même envoyé un bain de bouche comme cadeau mais jusqu’à présent ça ne va toujours pas. »

Pas seulement de problèmes de santé

La mauvaise haleine n’est pas uniquement liée à des problèmes de santé, soulignant l’importance de l’hygiène bucco-dentaire et alimentaire. Certains problèmes de santé peuvent contribuer à l’halitose, mais il existe des remèdes, tels qu’une bonne hygiène bucco-dentaire, l’utilisation de dentifrices riches en fluor, des bains de bouche faibles en alcool, et une consommation accrue d’eau.

« Il faut respecter l’hygiène bucco-dentaire : un brossage particulier 2 fois par jour après les repas et au-delà, avoir des dentifrices qui sont riches en fluor et avec des pinceaux qui ont probablement les fibres relativement douces lors du brossage, nous avons la possibilité de nettoyer les poêles et le reste de la nourriture est entre les dents et stimuler également le brossage sur la langue elle-même. Et avoir des bains de bouche qui sont pauvres en alcool. Et aussi, boire beaucoup d’eau pour empêcher la mousse de sécher car la sécheresse dans la bouche peut également conduire à la survenue d’une mauvaise haleine. C’est le cas avec les personnes qui passent la journée en jeûne. Parfois, si la personne fume ou est alcoolique, il faut arrêter, » a conseillé le Dr Sidibé.

Aller voir un professionnel 

Bien que la mauvaise haleine puisse être due à divers facteurs, il est crucial de briser les stigmates sociaux entourant ce problème de santé. Il est à encourager les personnes souffrant d’halitose persistante malgré des mesures d’hygiène à consulter un professionnel de la santé bucco-dentaire pour trouver une solution adaptée.

M’mah Bangoura

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous