lundi 20 mai 2024 :
Biodigesteur : entre bien-être en milieu rural et vecteur d’atténuation du réchauffement climatique
Menaces grandissantes de pollution à Dixinn, la société de pêche « Djoliba » pointée du doigt
L’UGANC prépare ses candidats, au prochain concours d’agrégation du CAMES
Sauvegarde des données informatiques : quelques conseils pratiques de Bakaramoko KABA
Projet Terra Africa : les journalistes bénéficiaires guinéens formés sur le Fact-checking
Alerte à Gaoual : qui détruit la forêt communautaire de Dounki Bamba ?

L’UGANC prépare ses candidats, au prochain concours d’agrégation du CAMES

Plusieurs spécialités à savoir la pharmacie, l’odonto-stomatologie, la médecine vétérinaire et productions animales et la médecine humaine sont concernées, avec la participation de 28 candidats dont 3 femmes.  

Présent à la cérémonie de lancement de ce concours, le recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le Pr Alpha Kabinet Keita, rappelle l’objectif visé. « Notre objectif est d’avoir des candidats prêts le jour de l’examen et cet examen blanc nous permettra de savoir quels sont les candidats qui ont des lacunes et pouvoir les corriger avant le jour du concours d’agrégation. Nos attentes c’est que nos candidats passent brillamment les épreuves et qu’il y est plus de candidats avec le moins de lacune possible. »

P1150960

Durant 10 jours, les 28 candidats à ce concours blanc vont se défendre devant leurs maîtres constitués en jury et tenter de figurer sur la liste définitive des futurs candidats guinéens pour le concours d’agrégation du CAMES 2024. Le Pr Hassane BAH, membre du jury explique les différentes étapes de cet examen. « La première étape c’est les titres et travaux où les candidats nous diront ce qu’ils ont appris depuis le bac, le parcours académique, les publications scientifiques et communications scientifiques. Ensuite il y a l’étape de la leçon au cours de laquelle chaque candidat prépare un cours tiré au sort, et sera évalué sur sa pédagogie. Enfin l’étape pratique qui va permettre à chaque candidat de pratiquer sa spécialité. Je précise que chaque épreuve est éliminatoire c’est à dire si un candidat n’obtient pas la moyenne nécessaire à l’étape des titres et travaux il ne passe pas à l’étape deux, ainsi de suite, les trois étapes sont liées » précise-t-il.

Dre Mariama Sadjo Diallo est parmi les 3 femmes qui participent à cet examen blanc. Elle promet de se battre pour honorer son pays. « Pour une femme les défis sont nombreux, on a besoin de fournir plus d’efforts, on a besoin de laisser les distractions sociales, familiales pour pouvoir atteindre cet objectif. Pour ma part je vais tout faire pour obtenir mon agrégation. Cela va booster le niveau de l’enseignement en Guinée, et moi-même en progressant dans la carrière de l’enseignement. Mais aussi en insufflant aux autres dames ou même aux jeunes filles, la fibre de l’enseignement et leur montrer que c’est possible d’arriver à ce stade dans une carrière universitaire.

P1170007
Dre Mariama Sadjo, candiate

Il est à préciser que les candidats qui seront admis à cet examen blanc seront retenus pour participer au concours d’agrégation du CAMES 2024 qui se tiendra en Guinée pour la première fois, en novembre prochain.

La rédaction

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous