Alpha Bacar Barry : « certaines de nos écoles de santé forment des assassins potentiels“

Au cours d’une conférence de presse, le ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Alpha Bacar Barry, a évoqué l’état dans lequel son département a trouvé les établissements d’enseignement professionnel et technique. La plupart de ces centres de formation ont un maque criard d’équipements, d’enseignants qualifiés.
C’est le constat fait par Alpha Bacar Barry lors de l’immersion du Gouvernement à l’intérieur du pays, institué par le président de la Transition, Mamadi Doumbouya. Dans les écoles professionnelles de santé, un des secteurs les plus convoités par les candidats aux écoles professionnelles, le constat est alarmant, a fait savoir le ministre. Il décrit celles-ci comme etant des établissements qui forment des “assassins potentiels ”.
« Nous avons constaté une pagaille totale dans certaines filières  de l’enseignement privé. Je parle des écoles de santé et au niveau du public, mais surtout au niveau du privé qui, aujourd’hui, n’ont aucun cadre d’évaluation. Il n’y a pas de cadre pour vérifier la qualité de la formation et pire, nos écoles de santé forment des assassins potentiels. La formation pratique n’est pas de mise, les sessions de stage ne sont pas assurées. Et vous trouvez des structures de santé à l’intérieur du pays, plus de stagiaires que de malades. Vous pouvez rencontrer des diplômés des écoles de santé qui ne savent pas faire une simple perfusion, qui n’ont jamais vu un mannequin pour la pratique. C’est grave, c’est alarmant » a affirmé Alpha Bacar Barry, ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.
Par ailleurs, pour stopper cette situation, le ministre a décidé d’arrêter l’octroi d’agréments aux écoles de santé en attendant de réorganiser le secteur. Plus loin, Alpha Bacar Barry annonce que tous les agréments octroyés dans le passé seront annulés et de nouveaux vont être délivrés aux écoles qui vont répondre aux normes requises.
Ibrahima Sory Moudias Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.