Sakoba KEITA : « actuellement, nous faisons face à 4 épidémies… »

L’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a tenu une conférence de presse ce samedi 26 février 2021. Lors de cette rencontre avec les hommes de médias, elle a expliqué les actions et les perspectives en cours pour éradiquer l’épidémie d’Ebola, la pandémie de Coronavirus mais aussi les autres épidémies dans le pays.

En faisant le point de la situation de ces deux maladies en Guinée, Dr Sakoba Keita directeur général de l’ANSS a rappelé que la Guinée fait face à plusieurs épidémies même si certaines d’entre elles sont déjà près que éradiquées.

« Actuellement, nous faisons face à 4 épidémies. La rougeole que nous sommes entrain de juguler dans certaines de nos districts et la fièvre jaune principalement à Koundara. Mais pour le moment, ces deux premières épidémies sont sous contrôle. Parce que les vaccinations ont été faites et le nombre de cas a suffisamment baissé », explique Docteur Sakoba Keita.

Si la situation des deux premières épidémies semble maîtrisée, c’est n’est pas le cas de la maladie à virus Ebola et la pandémie de Covid-19.

« Il y’a aussi les deux autres épidémies la Covid-19 que nous traînons depuis près d’une année et l’épidémie d’Ebola. Mais, grâce aux actions du gouvernement guinéen, beaucoup de moyens ont été mises en place pour éradiquer l’épidémie d’Ebola dans les deux mois qui suivent. Un deuxième lot de vaccins contre Ebola est arrivé hier soir. Il s’agit de 8640 doses qui comptabilise avec le premier lot un total de 20.000 doses. Plus de 400 personnes ont été déjà vaccinées à N’zérekoré et Conakry », ajoute le Directeur général de L’ANSS.

Cependant, la situation de la pandémie de Coronavirus inquiète les autorités sanitaires guinéennes, le taux d’occupation des lits de malades a grimpé ces derniers temps. Pour l’ANSS, sur 1304 personnes testées dans la journée d’hier jeudi, 109 se sont révélées positives soit un indice de 8,4%. Raison pour laquelle, l’ANSS a prévu d’activer d’autres sites de prise en charge et de coupler l’application des mesures de barrières à la vaccination dans les prochains jours.

 

Mamadou Kindy BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *