Lutte contre la Covid19 : dans plusieurs écoles, aucun geste barrière n’est respecté !

Aujourd’hui, dans la majorité des écoles guinéennes- publiques privées confondues- les mesures barrières ne sont aucunement adoptées par les élèves et de surcroît, beaucoup d’encadreurs tombent aussi dans l’attitude des enfants qui accordent moins d’importance à se protéger contre le coronavirus. Des directives ont-elles été données si un élève ne respecte pas les gestes barrières à l’école ? Non certainement. Rien dans les protocoles de réouverture ne prévoit la conduite à avoir en cas de non-respect des gestes barrières.

La mise en œuvre de mesures barrières avait été au cœur de la réouverture des écoles. Mais actuellement, à l’école, c’est comme si c’est la vie en temps normal sans pandémie; or la covid-19 n’a pas pour autant donné son au revoir.

Un communiqué pas du tout respecté

Malheureusement, le communiqué de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire couplé de celui du Ministère de l’enseignement pré-universitaire demandant aux responsables des différentes écoles opérant sur le territoire national de respecter et de faire respecter aux élèves le lavage des mains répétés, réduction des activités physiques, distanciation sociale en classe, nettoyage des lieux… hélas c’est le contraire qui se produit dans plusieurs établissements.

Issa Kouyaté, le proviseur du Lycée 2 de Lambandji ne va pas du dos de la cuillère, « Il y a un relâchement au niveau des élèves et même au niveau de certains encadreurs. Donc, c’est un constat très amer ; il faudrait que nous prenions conscience, car la maladie existe encore et elle continue à faire des ravages. Il faut que le contrôle soit permanent, l’exemple doit partir des professeurs et mieux les élèves doivent prendre conscience qu’ils ne portent pas les masques pour quelqu’un d’autre, mais ils le portent pour leur propre sécurité.

Les gestes barrières mis aux oubliettes

Le relâchement des gestes barrières est perçu différemment par les élèves, si les uns le font sciemment par contre les autres épousent l’idée que maintenant le vaccin contre le covid-19 trouvé, il n’y a plus lieu d’adopter les mesures barrières. Quelques élèves du Lycée 2 de Lambandji, donnent leur point de vue ; pour l’un : « les gestes barrières ne sont pas respectés. Cela fait au moins 2 mois que nous sommes à l’école, personne ne considère la bavette comme la solution pour éviter cette pandémie. Le lavage des mains est déjà négligé, vraiment c’est une mauvaise gestion. »

Quant aux autres, celui-ci dira : « Pas tout à fait respecter. Nous avons l’impression que nous avons eu le vaccin, donc, c’est pour cela que nous avons pris cela à la légère. » Et l’autre affirme clairement le mauvais comportement des élèves de son Lycée : « Il ya beaucoup d’élèves qui ne respectent pas les gestes barrières : le port du masque, le lavage des mains… » 

Conséquences !

La négligence de ces gestes barrières a vite apporté de réponse face à l’attitude des élèves. La pandémie de covid-19 continue son expansion en milieu scolaire dans la commune urbaine de Labé- 450 km de Conakry, où de nouveaux foyers de contamination ont été découverts dans plusieurs écoles de la ville. « Nous venons d’enregistrer 16 cas positifs d’élèves et 2 cas chez des encadreurs, » confie Mamadou Oudy Bah, directeur préfectoral de la santé de la préfecture de Labé.

                                       

Fanta Barry et Amadou Dari Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *