lundi 20 mai 2024 :
Biodigesteur : entre bien-être en milieu rural et vecteur d’atténuation du réchauffement climatique
Menaces grandissantes de pollution à Dixinn, la société de pêche « Djoliba » pointée du doigt
L’UGANC prépare ses candidats, au prochain concours d’agrégation du CAMES
Sauvegarde des données informatiques : quelques conseils pratiques de Bakaramoko KABA
Projet Terra Africa : les journalistes bénéficiaires guinéens formés sur le Fact-checking
Alerte à Gaoual : qui détruit la forêt communautaire de Dounki Bamba ?

Paludisme : en 2021, la maladie a tué 619.000 personnes, dont environ 96 % en Afrique 

« Il est temps de parvenir à zéro cas de paludisme : investir, innover et mettre en œuvre », c’est le thème choisi par le programme national de lutte contre le paludisme, cette année, pour célébrer la journée mondiale de lutte contre le paludisme en Guinée, ce mardi 25 avril 2023.

Cette maladie encore présente un peu partout à travers le monde continue de faire des victimes, malgré les efforts des différents pays dans la lutte contre ce fléau. « En 2021, cette maladie a tué 619.000 personnes, dont environ 96 % en Afrique » précise Pr Alioune Camaracoordinateur du Programme National de la Lutte Contre le Palu (PNLP). 

Beaucoup de vies sauvées

Toutefois des millions de vies ont été sauvées grâce aux multiples efforts consentis. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 11 millions de décès dus à cette maladie ont été évités dans la région africaine entre 2000 et 2021. « Nous pouvons désormais sauver des millions de vies chaque année de la maladie et des décès dus au paludisme à la faveur des nouveaux progrès accomplis vers l’élimination de la maladie » rappelle Pr Alioune Camara.

Mise en place d’un comité d’élimination du palu

En Guinée, le coordinateur du Programme National de la Lutte Contre le Palu (PNLP) veut mettre en place un nouvel organe pour aller vers l’éradication de cette maladie. Pr Alioune espère avec l’appui du ministère de la santé mettre en place un Conseil d’Élimination du Palu (CEP). Cet organe selon lui va mobiliser les ressources qui vont permettre de rationaliser les financements dédiés à la lutte contre le paludisme. 

L’OMS appelle tous les pays à maintenir le cap de la lutte

Le paludisme reste une menace pour la santé publique en Afrique, l’OMS encourage chaque pays à multiplier les efforts pour plus de progrès dans l’élimination de la maladie d’ici à 2030. Un objectif qui atteignable selon l’instance onusienne qui fait savoir que 1,6 milliards de cas de paludisme estimés ont été évités entre 2000 et 2021 ; 11 millions de décès estimés ont été évités dans la même période ; 45 millions d’enfants couverts par la chimio-prévention du paludisme saisonnier dans 15 pays africains en 2021 ; 1,5 millions d’enfants touchés par l’introduction du vaccin pilote contre le paludisme depuis 2019. 

Bagou BARRY, Amadou Dari DIALLO

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous