jeudi 22 février 2024 :
Décharge de Dar-es-Salam : enjeux de santé publique et pistes de valorisation des déchets 
Rappel des diplômes de la promotion 2022-2023 de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia : les clarifications de la CRDG
UGANC : des personnalités de l’enseignement supérieur honorées à l’occasion des Palmes Académiques
L’érosion côtière à Conakry : les tenanciers de bars de la plage de Lambandji en péril
Une avancée dans la lutte contre la maladie du sommeil : le Fexinidazole, premier traitement oral approuvé par l’EMA
Souffle frais : comprendre les causes de la mauvaise haleine et adopter des solutions pour retrouver une vie sociale sereine

Covid-19 : un tournant majeur dans la lutte mondiale contre le virus franchi 

La pandémie de Covid-19 a plongé le monde dans une ère de peur, d’incertitude et de bouleversements. Cependant, après des années de lutte acharnée, de mesures sanitaires strictes et de sacrifices personnels, une lueur d’espoir commence à se dessiner. Les experts mondiaux de la santé envisagent sérieusement, la déclaration de la fin de la Covid-19 ; comme une urgence de santé publique. Cette annonce tant attendue marquerait un tournant majeur dans la bataille contre le virus qui a bouleversé le monde.

Cette pandémie, qui a duré trois ans et demi, a engendré 765 222 932 de cas positifs dans le monde et près de 7 millions de décès.

En Guinée, plus de 38 662 personnes ont été testées positives au Covid-19 au cours des dernières années de l’épidémie, entraînant 807 décès. « À ce jour, la Guinée compte 4 749 089 personnes considérées comme immunisées, c’est-à-dire complètement vaccinées contre la Covid-19, ce qui représente une couverture de 35,8 % » selon le Dr Sory Condé, chef du département de surveillance de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS).

Le virus pas totalement vaincu

Cette déclaration de la fin de la Covid-19, comme urgence de santé publique d’envergure internationale ne signifie pas que la Covid-19 a disparu en tant que menace pour la santé mondiale. C’est pourquoi les membres du comité d’urgence sont convaincus qu’il est possible pour l’OMS de produire des messages inquiétants à l’attention des États membres et du public, afin de souligner que le passage du statut d’urgence de santé publique d’envergure internationale à un autre statut ne doit pas être interprété comme un signal pour baisser la garde, mais plutôt comme un signal fort pour progresser vers un niveau supérieur d’organisation. « Il est essentiel de comprendre que le virus continue de circuler et que les États membres de l’OMS doivent maintenir la surveillance épidémiologique, renforcer les acquis de la riposte et continuer la vaccination. Le mécanisme COVAX continue d’appuyer les pays grâce aux financements disponibles auprès de GAVI, sans oublier l’importance de sensibiliser la population et l’implication effective des médias dans cet effort de communication des risques et d’engagement communautaire », a souligné le représentant de l’Organisation mondiale de la santé en Guinée, le Dr Jean-Marie Kipela. 

L’OMS continuera également d’appuyer le gouvernement guinéen, par le biais du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, en adoptant une approche intégrée de prévention et de riposte à la Covid-19, renforçant la surveillance grâce à la mise en œuvre de SIMR et en routinisant la vaccination Covid-19 via le Programme Élargie de Vaccination.

La déclaration de la fin de la Covid-19 comme urgence de santé publique représente un moment crucial dans la lutte contre cette pandémie mondiale. Bien que les chiffres de cas positifs et de décès soient alarmants, il est encourageant de constater que des progrès significatifs ont été réalisés grâce aux mesures sanitaires, aux campagnes de vaccination et à la coordination internationale.

La vigilance de tous est nécessaire

Il est donc évident que cette déclaration de la fin de la Covid-19, comme urgence de santé publique est un pas en avant, mais nous devons rester vigilants et continuer à travailler ensemble pour assurer la sécurité et le bien-être de tous.

Fanta BARRY

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous