Médias : l’AJSG boucle sa formation en Mobile Journalisme !

Une vingtaine de journalistes issus de différents médias du pays ont bénéficié d’une formation dans le domaine des productions multimédias à travers le smartphone du 26 au 28 novembre 2020.

Trois jours pour changer la donne, un seul thème à exposer : « place du journalisme mobile dans les productions multimédia ». Pendant que la consommation d’information sur mobile explose, les smartphones inondent les marchés et s’achètent comme des petits pains en Guinée, les journalistes sont encore à la traîne lorsqu’il s’agit d’utiliser leur téléphone comme outil de réalisations professionnelles. Pour relever les défis du siècle, l’Association des Journalistes Scientifiques de Guinée (AJSG) a formé pendant trois jours, 18 journalistes en journalisme mobile (MOJO).

Dans cette formation, il à été question de tourner, monter une vidéo sur son téléphone à travers les applications mobiles. Pour Sally Bilaly SOW, la meilleure façon de filmer et monter les vidéos, c’est de commencer par écrire l’histoire que vous voulez raconter avant de se lancer. Pour se faire, les formateurs ont mis à la disposition des journalistes participants plusieurs applications mobiles.

Parmi ces applications mobiles, c’est KineMaster qui a été développé à travers tous ses paramètres. Elle a permis aux participants réunis par groupe de travail de réaliser des vidéos lors de cette formation.

Les participants se disent très satisfaits de cette nouvelle opportunité offerte par l’AJSG aux journalistes du pays. « c’est une initiative qui permettra aux journalistes non seulement de mettre en valeur leurs smartphones mais aussi répondre aux exigences de la nouvelle technologie », explique Alpha Alimou DIALLO.

Alors que les possibilités multimédias deviennent de plus en plus vastes à travers
« applications mobiles et téléphones », les organisateurs exhortent les participants à
promouvoir les techniques de tournage et de montage avec smartphone ou tablette, dans
la réalisation de reportages multimédias.

« Ce que nous demandons aux participants, tout d’abord c’est de restituer ce qu’ils ont appris ici, dans leur rédaction respective. Mais aussi et surtout mettre en pratique les nouvelles connaissances reçues afin de changer leur façon de travailler » a affirmé, Alpha Oumar Bagou BARRY, président de l’AJSG.

Pour rappel, cette formation a été organisé dans le cadre de l’exécution du projet InfosCovid19, financé par la Fondation Hirondelle.

 

Mamadou Kindy BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *