dimanche 16 juin 2024 :
Quelle est la cause de la lumière aperçue dans le ciel à Conakry et dans certaines villes de Guinée ?
Journée mondiale de l’environnement, suspension de la coupe, du transport de bois en Guinée
Guinée / Technologie : Alhassane Diallo et son jumeau se lancent dans la création d’un réseau social « complet »
La place des femmes dans l’intégration de la technologie du biodigesteur comme alternative
Secteur des pêches en Guinée : quelle approche pour mieux lutter contre la pêche INN ?
Mangrove : un écosystème vital en péril dans la zone côtière guinéenne

L’allaitement maternel exclusif : une protection pour les nourrissons et les mamans

Chaque année depuis 1992, la semaine mondiale de l’allaitement maternel est célébrée du 1er au 7 août dans de nombreux pays à travers le monde. Cette initiative mondiale vise à promouvoir et à soutenir l’allaitement maternel en mettant en lumière ses nombreux avantages pour la santé des nourrissons et des mères.

L’OMS recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois et la poursuite de l’allaitement (avec une alimentation complémentaire appropriée) jusqu’à 2 ans ou plus.

Le lait maternel contient tous les nutriments essentiels dont les bébés ont besoin pour leur croissance et leur développement psychomoteur. Selon le Dr Nagnouma Traoré, nutritionniste à l’Institut de Nutrition et de Santé de l’Enfant à Donka, «  le lait maternel couvre tous les besoins nutritifs du bébé jusqu’à 6 mois. Il contient du magnésium, du fer, de l’eau, des glucides, des lipides, des protéines, du lactose, de la vitamine A et même des anticorps qui protègent le bébé contre les infections. De plus, il renforce le système immunitaire du bébé, le protégeant ainsi contre diverses infections et maladies » a expliqué le Dr Traoré.

image
Dr Nagnouma Traoré, nutritionniste à l’Institut de Nutrition et de Santé de l’Enfant à Donka

Une jeune maman à l’épreuve

Hawa Camara, mère d’un petit garçon d’un mois, rencontrée au Centre de Conseil à l’Allaitement Maternel de Donka , a opté pour l’allaitement maternel, « pour la santé de mon bébé, je donne uniquement le lait maternel, je conseille à toutes les femmes qui allaitent de prendre courage et de donner le lait maternel au bébé c’est très important », conseille-telle .

L’allaitement maternel n’est pas avantageux que pour l’enfant, la Maman aussi bénéficie de ces avantages. « Allaiter favorise un lien émotionnel fort entre la mère et l’enfant, tout en contribuant à réduire le risque de certaines maladies telles que le cancer du sein et de l’ovaire. De plus, l’allaitement maternel permet aux mères d’espacer les naissances » a précisé Dr Traoré.

Sensibilisation sur l’allaitement exclusif 

L’objectif de la semaine mondiale de l’allaitement maternel est de renforcer la compréhension de cette pratique essentielle pour améliorer la santé des nourrissons et des mères. Pendant cette semaine, des campagnes de sensibilisation sont organisées dans de nombreux pays pour éduquer les familles et les professionnels de la santé sur l’importance de l’allaitement maternel. Pour Dr Traoré, «  la réussite de l’allaitement maternel dépend d’abord de la volonté de la mère et de sa confiance en elle. Les femmes qui accouchent pour la permière fois, ont parfois des difficultés car elles ne sont pas suffisamment éduquées à l’allaitement maternel. Nous, agents de santé, devons faire en sorte que les mères mettent leur bébé au sein dès les premières minutes qui suivent l’accouchement et leur montrer les techniques et les bonnes directives pour un allaitement réussi. »

Introduire des compléments alimentaires avant 6 mois, expose et fragilise la santé de l’enfant. C’est pourquoi les mères doivent être informées de l’importance de la santé du bébé pour une meilleure croissance. Avant d’opter pour l’allaitement maternel exclusif, le bébé de Hawa Camara avait régulièrement de problèmes de santé «  avant je lui donnais d’autres laits, son ventre lui faisait mal, il ne dormait pas et en faisant les selles il pleurait beaucoup».

Les conseils des médecins du Centre de Conseil à l’Allaitement Maternel de Donka ont énormément été bénéfiques à Hawa et à son enfant. Elle nous raconte son expérience en ces termes, « depuis que j’ai commencé à suivre les conseils des médecins du centre, j’ai vu beaucoup d’améliorations. Les spécialistes m’ont montré comment placer le bébé et comment lui donner le sein. »

Le rôle du Centre de Conseil à l’Allaitement Maternel de Donka pour la réussite de l’allaitement maternel

Le Centre de Conseil à l’Allaitement Maternel de Donka, ne désemplit pas. Pour garantir un allaitement réussi, la nutritionniste insiste sur l’importance des bonnes techniques. Des séances de coaching pratiques sont organisées pour une prise en charge optimale. Le Dr Nagnouma Traoré, revient sur ces séances de coaching, «  nous recevons des mamans qui viennent avec des mamelons plats ou fissurés, ou qui pensent que les bébés ne peuvent pas téter à cause de gros mamelons. Nous leur expliquons que ce n’est pas le mamelon que le bébé doit téter, mais plutôt le sein. Il faut positionner correctement le bébé pour une bonne tétée. »

Pour une production de lait optimale, le Dr Traore insiste sur les meilleures positions à adopter en allaitant. « Il faut d’abord s’assurer que sa paume est bien placée au niveau des fesses du bébé, le ventre du bébé contre le ventre de la maman, c’est le bébé qui doit venir vers la maman et non le contraire. L’allaitement doit se faire à la demande du bébé, avec un minimum de 8 à 12 fois par jour et celles qui pensent ne pas avoir suffisamment de lait ne doivent pas paniquer, il suffit de bien manger ce dont on a envie, ne pas se stresser et dormir le reste se fera naturellement car toutes les femmes ont suffisamment de lait, dès le 5 eme mois de grossesse les hormones du lait sont déjà présentes » détaille-t-elle. 

Allaiter, un choix pour chaque mère 

Il est essentiel de reconnaître que l’allaitement maternel est un choix personnel pour chaque mère, et l’objectif de cette semaine est d’informer et de sensibiliser sur les avantages de l’allaitement maternel pour le bébé et la mère.

À l’échelle mondiale, seuls 44 % des bébés de moins de 6 mois sont exclusivement allaités au sein. Selon le rapport mondial de l’OMS, les taux d’allaitement ont très peu augmenté ces 20 dernières années, alors que les ventes de substituts du lait maternel ont plus que doublé pendant approximativement la même période.

Fanta Barry et Aissatou Barry

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous