lundi 20 mai 2024 :
Biodigesteur : entre bien-être en milieu rural et vecteur d’atténuation du réchauffement climatique
Menaces grandissantes de pollution à Dixinn, la société de pêche « Djoliba » pointée du doigt
L’UGANC prépare ses candidats, au prochain concours d’agrégation du CAMES
Sauvegarde des données informatiques : quelques conseils pratiques de Bakaramoko KABA
Projet Terra Africa : les journalistes bénéficiaires guinéens formés sur le Fact-checking
Alerte à Gaoual : qui détruit la forêt communautaire de Dounki Bamba ?

Guinée : les autorités sanitaires annoncent la résurgence d’Ebola, 7 cas confirmés !

C’est désormais officiel, la Guinée fait face à deux crises sanitaires, en plus du Coronavirus, la fièvre hémorragique d’Ebola refait surface dans le pays.

Des cas suspects d’Ebola avec les symptômes de diarrhée, vomissement et saignement chez des personnes ayant participé à l’enterrement (le 1er février) d’une infirmière du centre de santé de Goueké à N’zérékoré, ont été enregistrés par les autorités sanitaires de la région. La première investigation menée a dénombré 7 cas, tous âgés de plus de 25 ans (4 hommes et 3 femmes) dont 3 cas de décès (2 femmes et 1 homme).

Des analyses effectuées aux laboratoires de Gueckedou et de Conakry confirment des cas POSITIFS à Ebola

Face à cette situation et en application du règlement sanitaire international (RSI), le gouvernement Guinéen déclare une épidémie de maladie à virus Ebola dans la préfecture de N’Zérékoré, sous-préfecture de Gouecké. Les investigations se poursuivent pour isoler tous les cas suspects aux CTEPI de N’Zérékoré et de Conakry, et le gouvernement décide d’ouvrir un centre de prise en charge des cas détectés à Gouecké, et il s’engage à accélérer pour l’acquisition de vaccins contre Ebola auprès de l’OMS.

Le gouvernement rassure la population que toutes les dispositions sont prises pour endiguer dans les plus brefs délais cette épidémie. Il invite les populations des zones touchées au respect des mesures d’hygiène et de prévention et à se présenter aux autorités sanitaires en présence de signes évocateurs (fièvre, diarrhée, vomissement et saignement).

Alpha BARRY

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous