vendredi 9 juin 2023 :
Journalisme de solution : des journalistes guinéens à l’école de CFI (Projet Terra Africa) 
Journée mondiale de l’environnement : célébration dans un contexte urgent pour freiner la pollution plastique en Guinée
Accouchement : une intelligence artificielle capable de prédire les naissances prématurées
IRDPMAG : cet institut de valorisation des savoirs ancestraux en matière de santé 
Le tabac fait plus de 8 millions de morts chaque année (OMS)
Covid-19 : un tournant majeur dans la lutte mondiale contre le virus franchi 

Enseignement supérieur : les travaux de construction des classes préparatoires aux grandes écoles ont démarré

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation ambitionne de valoriser davatange la formation de qualité de l’élite guinéenne. Le 22 mai dernier, le Dr Diaka SIDIBE, cheffe dudit département, accompagnée du forte délégation a procédé à la pose de la pierre pour la construction des classes préparatoires aux grandes écoles. 

Le coût de ce projet est estimé à 22 milliards de francs guinéens, avec un délai d’exécution de 6 mois. Et il vise à former un capital humain qualifié et compétitif, pour contribuer au développement socio-économique du pays. 

Plusieurs réalisations en vue

La phase 1 du projet comprendra des bâtiments modernes sur une superficie de 5.400 mètres carrés. Il comprendra un bloc pédagogique avec des salles de classes et des laboratoires, un bloc administratif, des dortoirs, une infirmerie, un réfectoire, un terrain de sport, un stationnement; un forage industriel avec une adduction d’eau sera également réalisé.

Lors de son discours, Abdoulaye KEITA, Coordinateur du projet des CPGE, a souligné, l’importance de ces classes préparatoires dans la formation des ingénieurs de haut niveau en Guinée. Il a également présenté les deux phases de ce projet. “ La première étant une phase pilote peut accueillir jusqu’à 80 élèves, et la deuxième vise à former une centaine de meilleurs bacheliers et leurs encadreurs venus du monde entier ”  explique Abdoulaye KEITA, Coordinateur du projet des CPGE. 

Les CPGE contribueront à rehausser le niveau des élèves

La construction des CPGE à Dalaba marque une étape significative dans le développement de l’enseignement supérieur en Guinée. Ces établissements, initiés par la vision et le leadership éclairé de la ministre de l’Enseignement Supérieur, ont été mis en place pour offrir aux étudiants guinéens des opportunités exceptionnelles de formation et d’épanouissement académique. Grâce aux efforts soutenus de la ministre, le pays se positionne désormais comme un acteur majeur dans le domaine de l’éducation supérieure en Afrique.

L’importance des CPGE dans la valorisation des compétences des jeunes guinéens doit être une réalité. J’exprime ma fierté et ma reconnaissance envers mon équipe pour la conduite de ce projet prioritaire du ministère “, souligne le Dr Diaka SIDIBE.

Cette cérémonie marque le début de la phase pilote du programme CPGE qui s’étend de la construction du bâtiment jusqu’à l’accueil des premiers étudiants à un nombre réduit de 80. Ces étudiants seront les premiers à suivre une formation du genre dans leur pays. Jusqu’ici, les bacheliers guinéens étaient contraints à se rendre dans d’autres pays ouest-africains, notamment en Côte d’Ivoire.

Au nombre des réformes du sous-secteur de l’enseignement supérieur, la Guinée à travers mon département s’est engagée à renforcer et à qualifier la formation en ingénierie par la structuration du cycle préparatoire de deux ans, appelé communément classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) “, a ajouté la ministre de l’Enseignement Supérieur.

Ces classes préparatoires aideront les jeunes bacheliers guinéens à une formation de qualité en les  préparant aux concours d’admission dans les grandes écoles du monde.

Amadou Dari Diallo 

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous