mardi 29 novembre 2022 :
Santé Publique : des professionnels ont échangé durant 2 jours sur les possibilités de renforcement du secteur
Occupation anarchique sur les bas-fonds à Conakry : une réelle menace de la biodiversité
COP27 : un ouf de soulagement pour les pays du sud, mais aucune avancée sur les émissions.
Enseignement supérieur : l’ANAQ présente ses résultats d’évaluation, l’UGANC affiche le vert  
Les macroalgues, une ressource encore inexploitée au Sénégal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : le Dr Mamadou Péthé Diallo dresse son bilan

Enseignement supérieur : l’ANAQ présente ses résultats d’évaluation, l’UGANC affiche le vert  

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

L’Autorité Nationale d’Assurance Qualité a procédé ce vendredi à son siège à la publication des résultats provisoires des évaluations des programmes d’enseignements et l’habilitation des institutions d’enseignement supérieur guinéen.

L’objectif de cette évaluation est d’amener les institutions d’enseignement supérieur a être en règle par rapport aux textes réglementaires guinéens en vigueur, mais aussi par rapports aux textes auxquels la Guinée a souscrit au niveau continental. Pour réussir l’exercice, l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ) est passée dans toutes les universités et instituts du pays pour appuyer les acteurs à s’auto-évaluer eux-mêmes. Au total treize (13) experts étrangers et cinquante-six (56) experts nationaux ont participé à ce programme d’évaluation. 

« Nous avons procédé à une évaluation sur l’accréditation des programmes d’enseignement et une évaluation sur l’habilitation institutionnelle. Il vous souviendra que la Guinée a ratifié en 2017, la convention d’Addis-Abeba 2014, qui stipule que les titres académiques et les diplômes doivent être délivrés par des établissements habilités dans des programmes accrédités pour faciliter leur reconnaissance au niveau de l’Union Africaine » précise le Pr Kabinet Oularé, secrétaire exécutif de l’ANAQ. Il a ensuite exhorté tous les responsables d’université à poursuivre le travail pour une formation de qualité. 

Pr Kabinet OULARÉ, secrétaire exécutif de l’ANAQ

L’UGANC se frotte les mains 

Selon les résultats provisoires présentés par l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry s’en sort bien. Globalement, plusieurs universités sortent la tête haute. Sur un total de soixante (67) programmes évalués dont quarante-six 46 issus des universités privés, quarante-neuf (49) ont été accrédités. Sept (7) autres accrédités sous réserve et onze (11) programmes non accrédités.

Quant à l’habilitation institutionnelle, c’est-à-dire les institutions autorisées à délivrer les diplômes, dix-neuf (19) institutions ont été évaluées. Parmi lesquelles treize (13) ont été habilitées : l’ISAU, l’ISIC, l’Institut supérieur des mines et géologie de Boké, l’ISSEG, l’Institut supérieur des sciences et médecine vétérinaire de DALABA, l’IST Mamou, l’Université Barack Obama, l’UGANC, l’UGLC de SONFONIA, Université Kofi Annan, l’Université M. Ghandi, Université Mercure International ou encore l’Université Roi Mohamed VI. 

L’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a affiché une grande réussite, sept (7) programmes accrédités sur 11 soumis, soixante-quatre (64) diplômes habilités. Le recteur se dit heureux et promet de continuer à travailler pour tirer son institution vers le haut. « Nous avons accepté de se soumettre à l’évaluation pour confirmer la qualité de l’UGANC à pouvoir délivrer des diplômes et sa qualité à pouvoir dispenser des cours dans des programmes qui existent à l’université depuis plusieurs dizaines d’années pour certains d’entre eux. Avoir le plus grand nombre de diplômes habilités nous engage à plus de responsabilité à maintenir le cap et à pouvoir faire en sorte que l’UGANC reste dans la dynamique de la démarche qualité » a affirmé le Dr Alpha Kabinet Keita, recteur de l’UGANC. 

Dr Alpha Kabinet KEITE, recteur de l’UGANC

Des satisfactions 

Dr Facinet Conté secrétaire général du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation salut l’ANAQ pour le travail remarquable abattu en Guinée et un peu partout en Afrique. « Nous félicitons l’ANAQ pour son professionnalisme. Je suis content de savoir que la plus part des institutions d’enseignement supérieur ont participé à l’évaluation. Toutefois, je demande à celles qui ne se sont pas prêtées à l’exercice de le faire l’année prochaine. Je vous le garantis la prochaine évaluation nous ne tolérerons pas celles qui refuseront » prévient le Dr Conté.

Par ailleurs, pour l’évaluation qui aura lieu à l’année académique 2023-2024, il n’y aura pas d’accréditation sous réserve précise le secrétaire exécutif de l’ANAQ tout en ajoutant que les responsables des institutions non habilitées ou qui ont des programmes non accrédités peuvent faire appel avant le 25 novembre 2022. Après cette date, les résultats seront officiels et sans appel.  

Alpha Oumar Bagou BARRY 

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous