mardi 29 novembre 2022 :
Santé Publique : des professionnels ont échangé durant 2 jours sur les possibilités de renforcement du secteur
Occupation anarchique sur les bas-fonds à Conakry : une réelle menace de la biodiversité
COP27 : un ouf de soulagement pour les pays du sud, mais aucune avancée sur les émissions.
Enseignement supérieur : l’ANAQ présente ses résultats d’évaluation, l’UGANC affiche le vert  
Les macroalgues, une ressource encore inexploitée au Sénégal
Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : le Dr Mamadou Péthé Diallo dresse son bilan

Covid-19 : être vacciné permet-il d’oublier les gestes barrières ?

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

De plus en plus de guinéens ont été vaccinés contre le coronavirus. Mais que peut-on vraiment se permettre après ? Oublier le masque ? La distanciation physique ? Les gestes barrières ? On fait le point.

 

« La personne vaccinée est protégée à 50% environ après la première dose, » tient à rassurer le Docteur Mamadou Oury Safiatou Diallo, spécialiste des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Donka, également Maitre-Assistant à la faculté de médecine. Bien qu’une deuxième dose soit nécessaire pour optimiser les effets du vaccin ; parce que la première dose offre une protection un peu inférieure à ce qu’ont montré les études, mais on est sur des taux supérieurs à 70% d’efficacité.

 

Une semaine pour une protection complète 

 

Pour un début de protection, il faut compter 10 à 12 jours après la première dose. Une fois la deuxième dose administrée, en sachant qu’on est déjà protégé avec la première dose ; il suffit d’une semaine après la seconde injection pour une protection complète.

 

« Il faut une dizaine de jours après la seconde dose pour que la personne soit complément protégée. Par ailleurs, à rappeler que la protection n’est pas à 100% même après la deuxième dose de vaccin, » rappelle Docteur Oury, Maitre-Assistant à la faculté de médecine.

 

Le respect des gestes barrières apporte un frein à la propagation du virus

 

Si les différents vaccins ont été élaborés pour empêcher la contagion, mais que le vaccin a une activité sur la transmission. Elle n’est pas à 100%, mais cela aide à diminuer la transmission quand on est vacciné, tout de même le respect strict des gestes barrières, apporte un frein considérable à la propagation du virus. « La personne vaccinée peut bien contracter la maladie et donc transmettre la maladie d’où le maintien des gestes barrières, le port des bavettes et le lavage des mains, » assure l’infectiologue.

 

Il ya deux possibilités dans lesquelles une personne vaccinée peut être testée à nouveau au coronavirus : si la contagion a lieu entre l’injection et l’efficacité du vaccin, en particulier avant la seconde dose. D’autres cas, on peut être contaminé à nouveau mais d’une forme extrêmement légère. « La personne vaccinée peut bel et bien être positive à la covid-19, » prévient tout court Docteur Mamadou Oury Safiatou Diallo.

 

Bien que conçus pour protéger des formes sévères du covid-19, les vaccins sur le marché peuvent par définition, également protéger des formes légères. « Le vaccin protège aussi bien des formes sévères que celles légères, » affirme le Docteur Oury Diallo.

 

Faut-il continuer de porter un masque ? Faut-il garder la distanciation sociale ?

 

La recommandation aujourd’hui, c’est de demander aux personnes vaccinées de continuer à respecter les gestes barrières et en particulier le port du masque. Il est nécessaire que tout le monde soit prudent. 

                      

 

Amadou Dari Diallo

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous