Coronavirus en Guinée : l’explication du chercheur Kaba Kourouma sur la nouvelle souche !

L’apparition au Royaume-Uni d’une nouvelle souche du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les autres inquiète les épidémiologistes.
A peine apparu, l’agence nationale de sécurité sanitaire n’a pas tardé de communiquer dessus, pour porter à la connaissance de l’opinion publique, de cette énième menace qu’apporte le covid-19, sous une forme plus dangereuse. Bien vrai que ce nouveau variant britannique n’est pas signalé sur le territoire guinéen. Kaba Kourouma, épidémiologiste, au centre de recherche et de formation en infectiologie de Guinée, répond à Universciences.com sur les propriétés de ce nouveau variant.
Rien n’indique pour le moment que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé ou qu’elle affecte les vaccins et les traitements, mais des travaux urgents sont en cours pour confirmer cela. La nouvelle souche porte notamment une mutation, nommée N501Y, dans la protéine du spicule du coronavirus, la pointe qui se trouve à sa surface et lui permet de s’attacher aux cellules humaines pour les pénétrer.
Selon Kaba Kourouma, épidémiologiste au CERFIG, « Dans le monde en général, les virus sont connus pour les changements qu’ils subissent. Une fois dans la cellule, les virus se multiplient et certaines fois, les virus oublient de petites parties de leur structure dans la cellule. C’est comme si l’on a un livre de 30.000 mots et que on supprime une ou deux lettres, cela n’implique aucun changement majeur sur le livre. C’est la même chose pour ce qui est des variantes du virus qui ont subi une mutation. Cette nouvelle souche est plus contagieuse chez les enfants et les jeunes. »
Pas surprenant que des variants émergent
Les coronavirus mutent tout le temps et il n’est donc pas surprenant que d’autres nouveaux variants émergent. Le plus important est de chercher à savoir si ce variant a des propriétés qui ont un impact sur la santé des humains, les diagnostics et les vaccins. Parce que, plus il ya de virus produits, donc de personnes infectées, plus il ya mutations avantageuses pour le virus.
« La mutation comporte 4 conséquences : la première, c’est la transmissibilité c’est-à-dire la vitesse de la propagation du virus peut devenir plus grande et dans certains cas, ça peut diminuer et dans d’autres cas, ça peut rester stationnaire. Pour ce qui est du coronavirus, la transmissibilité augmente de 70%. Le troisième cas, les moyens de diagnostic sont les mêmes. La PCR est la méthode standard pour diagnostiquer non seulement l’ancienne souche mais aussi la nouvelle souche. En quatrième position, il a été démontré partout que la souche est sensible au vaccin, » relève l’épidémiologiste.
Les risques énormes que la souche s’installe en Guinée
Quant à la Guinée, cette nouvelle variante du covid-19 n’est pas pour le moment déclarée, mais le pays semble être très exposé à cause des liaisons aériennes qui embarquent et qui déversent pour faire respecter les programmes aériens des personnes qui vont et qui viennent. Qu’en est-il de la prévention éventuelle de ce redoutable variant pourrait atterrir sur notre territoire, si toutefois les autorités faillent sur les mesures standard de prévention.
« Je crois que les mesures sont en train d’être prises pour effectuer une surveillance sentinelle avec les avions qui viennent et qui vont, les passagers qui vont et qui viennent. Et il faut forcément s’attendre qu’il y ait des souches, mais ce qui est plus important à savoir, c’est qu’ il faut surveiller l’évolution de la contamination dans la population. Alors si jamais, on voit une contamination élevée, cela suppose déjà qu’ on a affaire à une variation dans le cadre du type de virus qui existe chez nous, » a déclaré Kaba Kourouma.
Un problème pour les vaccins
A ce jour la grande inquiétude qui s’empare des esprits est que si cette nouvelle souche ne pourrait pas apporter de problème pour les vaccins. Aux chercheurs et aux épidémiologistes du monde entier de répondre à la question.
 Propos recueillis par Aissatou Barry
Décryptage : Amadou Dari Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *