Cancer : quand cette pathologie frappe à l’adolescence !

Les enfants guinéens sont aussi confrontés à cette pathologie qui gagne du terrain. Ces dernières décennies, la maladie s’est beaucoup propagée à une vitesse exponentielle, dans la plupart des cas, pour cause d’ignorance de la pathologie par les parents et de sa détection tardive par les médecins du moment où l’enfant est admis dans un centre hospitalier pour diagnostic.

Face aux cancers pédiatriques, un dépistage précoce et un traitement approprié constituent les principales mesures. Les causes des cancers de l’enfant restent en grande partie mystérieuses. Elles résultent le plus vraisemblablement d’un défaut développement des organes, déjà présent parfois à l’état embryonnaire. Du fait de ces origines génétiques, aucune mesure préventive ne concerne actuellement les cancers pédiatriques.

Causes 

Quelques facteurs de risques environnementaux ont été avancés. Le seul bien établi est l’exposition à des radiations ionisantes sur l’enfant. D’autres facteurs restent plus controversés comme la proximité des lignes à haute tension et de champs électromagnétiques, l’exposition à des produits chimiques des parents, certaines infections, le tabagisme des parents.

« Chez l’enfant, les facteurs favorisant son cancer sont très mal connus. Parce qu’on sait que la majorité de ces cancers sont liés à des anomalies génétiques. En dehors des facteurs génétiques, il y a aussi des facteurs immunitaires qui prédisposent les enfants à développer certains types de cancers. A côté de ces facteurs, Il y a la sous-alimentation, aussi le paludisme en zone tropicale, l’exposition à la pollution atmosphérique, mais aussi les ondes électromagnétiques,» explique Docteur Bangaly Traoré, chef d’unité de chirurgie des cancers, à l’hôpital national de Donka.

Plusieurs types de cancers chez l’enfant

Parlant de la fréquence des cancers chez l’enfant, en Guinée, tous les types de cancers existent chez les adolescents de 0 à 15 ans. « Dans notre pays, tous les types de cancers chez l’enfant peuvent être rencontrés. Il y a des particularités, d’abord, ces cancers sont issus parfois de tissus d’origine embryonnaire. Ces cancers sont nombreux : le cancer de la rétine de l’enfant… L’autre particularité, c’est aussi le cancer qui atteint la mâchoire des enfants très fréquents dans les pays tropicaux chauds et humides. La leucémie entraîne une prolifération de la moelle osseuse, des douleurs intenses, des perturbations dans la fabrication du sang. Il y a aussi le cancer des os et des muscles que nous rencontrons le plus souvent dans notre service, » souligne Docteur Bangaly Traoré.

Pour ce qui est du taux de guérison du cancer de l’enfant, il est considérable par rapport aux cancers de l’adulte. « En Guinée, plus de 80% des enfants guérissent. Ils sont beaucoup ceux qui obéissent à la chimiothérapie, peut-être moins avec la radiothérapie pour ce qui est de la croissance en cours. Cette guérison est obtenue au prix d’un traitement d’un diagnostic qui s’instaure précocement. Il faut un diagnostic précoce, pour bénéficier d’un traitement adapté, adéquat et rationnel, » conseille Docteur Traoré.

Le diagnostic précoce sauve la vie des enfants cancéreux

Le cancer de l’enfant est curable, même si beaucoup de parents pensent le contraire. Le moyen, le plus recommandé, c’est le dépistage précoce. En faisant le diagnostic précoce, c’est prévenir la maladie. Parce que près de 92% des enfants sont touchés par le cancer en Guinée.

 

Amadou Dari Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *