Boffa : Seydouba Touré, chargé de la lutte contre le covid-19 fait le point de la vaccination….

Afin de suivre de près la campagne de vaccination contre le covid-19 à Boffa, Universciences est allé à la rencontre de Seydouba Touré, le chargé de la lutte contre le covid-19 dans la préfecture, pour faire la situation sur le taux de vaccination dans cette ville du nord-ouest guinéen- 150 Km- de Conakry.

La campagne de vaccination contre le covid-19 à Boffa a débuté le 28 avril 2021. Depuis, toutes les différentes couches de la population ont massivement adhéré pour se faire vacciner. La campagne de sensibilisation – qui a été portée par les autorités politiques et religieuses – a vraiment marqué des avancées.

« La vaccination à Boffa se passe très  bien. Après des  journées de planification au niveau régional, il y a eu une formation des agents vaccinateurs et volontaires, le 26 avril et le 28 avril, nous avons fait le lancement de cette campagne de vaccination, ici même à la DPS. C’est le premier magistrat de Boffa, Monsieur le préfet qui a été la première personne à se faire vacciner, suivi des généraux, des religieux et beaucoup d’autres personnes », explique Docteur Seydouba Touré, le chargé de la lutte contre le covid-19 à Boffa.

Les vaccins Astra Zeneca et Sinovac

Si tous les vaccins stimulent le système immunitaire de façon à induire une protection spécifique contre le coronavirus, les vaccins Astra Zeneca et Sinovac ont été les deux types de vaccins qui ont été réceptionnés par la préfecture. « Nous avons reçu 2 sortes de vaccins Astra Zeneca et Sinovac : pour Sinovac, on a 3.640 doses et pour Astra Zeneca, 3.660 doses. Au jour d’aujourd’hui, nous avons vacciné pour Sinovac, 3.635 et par rapport à Astrazeneca, nous avons pu vacciner 3.432 personnes », détaille Docteur Touré.

Une micro planification bien établie pour couvrir un grand de personnes

La mise à contribution des chefs de centre de santé et les agents PEV qui sont chargés de la vaccination dans les centres de santé aura été la micro planification la plus sûre pour atteindre un nombre important de personnes vaccinées. C’est pourquoi sur les 8 sites de vaccination établis, ils ont déjà plus de 7.000 personnes vaccinées au compteur. « La micro planification que nous avons élaboré, prenait 2 équipes de vaccination pour Boffa, mais par après, on s’est dit que 2 équipes pour toute la préfecture de Boffa, sera très difficile. C’est ainsi que nous avons fait appel aux chefs de centre de santé et aux agents PEV pour les former et répartir les vaccins dans les 8 sites de vaccination », souligne le chargé de lutte contre le covid-19 à Boffa.

La prise de la deuxième dose se fait petit à petit

Alors que la campagne de vaccination s’accélère, la prise des deux doses chez les populations de Boffa n’est pas effective. Docteur Seydouba Touré nous aide à mieux comprendre le schéma vaccinal entre les 2 types de vaccins disponibles à leur niveau : « Le vaccin Sinovac, nous avons reçu 3.640 doses, 2.533 personnes qui ont déjà pris la première dose ; 1.102 personnes qui ont pris les 2 doses. Avec Astrazeneca, il y a 3.394 personnes qui ont pris la première dose, et seulement 38 personnes ont pris la seconde dose ».

Respecter la prise des doses du vaccin est protecteur

Il est à rappeler qu’il est impératif de recevoir deux doses de vaccin afin d’avoir une protection optimale contre le covid-19. Attention, pour ce faire, l’on doit respecter un schéma vaccinal bien défini en fonction du vaccin qu’il reçoit.

         

Amadou Dari Diallo, de retour de Boffa pour l’AJSG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *