dimanche 16 juin 2024 :
Quelle est la cause de la lumière aperçue dans le ciel à Conakry et dans certaines villes de Guinée ?
Journée mondiale de l’environnement, suspension de la coupe, du transport de bois en Guinée
Guinée / Technologie : Alhassane Diallo et son jumeau se lancent dans la création d’un réseau social « complet »
La place des femmes dans l’intégration de la technologie du biodigesteur comme alternative
Secteur des pêches en Guinée : quelle approche pour mieux lutter contre la pêche INN ?
Mangrove : un écosystème vital en péril dans la zone côtière guinéenne

UGANG : Une vingtaine d’enseignants chercheurs ont bénéficié d’une formation sur les outils numériques FACTORY SCHOOL

Aider les jeunes à s’intégrer dans le milieu socio professionnel, c’est l’objectif d’un atelier de formation qui  s’est  tenu du 12 au 15 mars 2023 à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Lors de cette formation, les participants se sont appropriés des outils de gestion de l’interface FACTORY SCHOOL grâce à un partenariat entre UGANC et NEOTECH UNIVERSITY.

 Ce sous projet tripartite  CIRA-UGANC-BoceCEJ, vise à  intégrer les sociétés et entreprises dans le plan stratégique de l’institut polytechnique. Pour Thierry HUTLE expert à NEOTECH UNIVERSITY, les  FACTORY SCHOOL vont permettre de créer les conditions de l’employabilité en aidant les jeunes à la création de leurs propres entreprises pour aider le pays à se développer dans les prochaines années. « Ce projet est 100% Guinéen avec un pilotage 100% Guinéen et avec des orientations politiques 100% Guinéennes. Ce qui veut dire que tout ce qui se fera dans ce projet se fera avec vous, c’est d’ailleurs à vous de le faire », précise Thierry HUTLE.  

Depuis 2020, dans le cadre du développement des consortiums des Co-constructions, les autorités de l’UGANG ont signé un partenariat  avec NEOTECH UNIVERSITY pour permettre de faciliter l’employabilité des jeunes. Ainsi,  les partenaires ont développé des modules visant à pérenniser les acquis par la mise en œuvre d’une systématisation de la formation continue, construite autour des capacités existantes permettant à toutes les structures d’enseignement, universitaires ou professionnelles de mettre en œuvre des actions telles que : la promotion de partenariat entre l’institut polytechnique et les sociétés , les entreprises (PME et PMI) ; mais également la consolidation du registre national des certifications professionnelles et la formation  des enseignants à l’outil numérique FACTORY SCHOOL entre autres. «  C’est dans le cadre d’une expérimentation que nous avons fait la pépinière de  recrutement avec certaines sociétés et  entreprises comme  la CBG, UGLEC pour pérenniser cette étude expérimentale », explique Dr Mohamed Tafsir DIALLO coordinateur du sous projet.

Les participants sont très satisfaits de cette première formation pilotée par l’institut polytechnique, mais surtout de la mise en place de la plateforme FACTORY SCHOOL  en Guinée. Selon Bangaly TOURE enseignant chercheur à l’institut polytechnique, cette formation a donné plus d’ouvertures sur les politiques de l’enseignement mais aussi la numérisation des cours et leurs accès à distance. 

Pour Professeure Mariama BEAVOGUI vice rectrice chargée de la recherche, l’objectif de ce sous projet est en adéquation avec les ambitions de l’université, former les jeunes en fonction du besoin des entreprises et sociétés dans le pays. « Il ne s’agit pas de former des jeunes et les laisser au chômage. Il s’agit plutôt de former en fonction du besoin du marché de l’emploi », conseille Professeure Mariama BEAVOGUI.  

Mamadou Kindy BAH et Lancinet  SIDIBE

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous