mardi 7 février 2023 :
UniTrain-I : une plateforme d’apprentissage d’avenir en expérimentation à l’UGANC
VIH : transmission, dépistage, traitements… ce que vous devez savoir
Fièvre jaune à Bissikrima : les dessous de la déclaration du cas qui devrait intervenir un peu plutôt 
ISIC de Kountia : AJSG échange avec les étudiants de la licence 4 autour du journalisme scientifique
IRDPMAG : que retenir du projet d’accompagnement de recherche dénommé « TRAVAPON » ?
Lutte contre la pêche illicite en Guinée, des journalistes s’approprient du jargon

Le Pr Mamadou Aliou Baldé, célébré par les acteurs de la recherche scientifique (hommage à titre anthume)

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

L’amphithéâtre de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a abrité, ce mercredi 14 décembre 2022, la cérémonie d’hommage à l’ancien Directeur Général de l’Institut de Recherche et de Développement des Plantes Médicinales et Alimentaires de Guinée (IRDPMAG), le professeur Mamadou Aliou Baldé. Initiée par la direction de l’IRDPMAG et en collaboration avec les autorités de l’Université de Conakry, cette activité a été marquée par des témoignages vivants sur la vie de cet éminent pharmacien qui est déjà admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Reconnaissance de mérite dans le monde scientifique guinéen. ‘’Journée de gratitude et de reconnaissance à un des pionniers de la recherche sur la pharmacopée guinéenne’’: c’est la formule choisie par les responsables de l’Institut de Recherche et de Développement des Plantes Médicinales et Alimentaires de Guinée (IRDPMAG), pour honorer son ancien Directeur Général et enseignant-chercheur. Et le professeur Mamadou Aliou Baldé, n’oubliera pas de sitôt ce jour du 14 décembre 2022.

Le mérite d’un éminent pharmacien  

Cette cérémonie a réuni famille, collègues, collaborateurs, anciens étudiants, et l’ensemble de la communauté universitaire autour de ce chantre de la pharmacopée guinéenne qui a contribué activement au rayonnement de la médecine traditionnelle. 

Selon le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le Docteur Alpha Kabinet Keita, cette journée a été initiée pour célébrer le mérite, les talents et la vertu de l’enseignant-chercheur. « Le Pr Baldé est transversale dans sa spécialité. C’est quelqu’un qui a pu faire des recherches scientifiques excellentes au service de notre pays. Je me permets de dire ici au nom de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, merci pour cette formation qu’il a pu apporter aux étudiants et aussi aux jeunes qui prennent la suite de ses œuvres à l’Institut de Recherche de Développement des Plantes Médicinales et Alimentaires de Guinée. Pour cette raison, je remercie tout un chacun de vous pour avoir effectué le déplacement pour honorer cette cérémonie d’hommage de votre présence », a-t-il déclaré.

Le Pr Marc Vandam, compagnon et ami de longue date, a effectué le déplacement pour cette journée scientifique en hommage au Pr Mamadou Aliou Baldé. « Je suis heureux de travailler avec mon ami le Pr Aliou Baldé. Je retiens de lui quelqu’un de rigoureux dans le travail, à bien organiser les choses et aussi sa disponibilité et son humanisme. Et surtout celui qui s’est battu corps et âme pour que ce domaine de recherche sur les plantes médicinales ait de la valeur dans son pays. Et aussi qu’il en soit vivement remercié, le fait d’avoir su préparer à temps la relève », a fait savoir l’ancien Recteur de l’Université Libre de Bruxelles (UBL).

Le savoir de la pharmacognosie, c’est lui 

L’actuel Directeur Général de l’IRDPMAG a souligné qu’il a surtout appris beaucoup de choses en lien à la pharmacognosie, des marques de vie, des indices d’humanisme, des preuves d’humanité auprès de son mentor. «  Le Pr Aliou Baldé, est un maître avec qui, j’ai fait plus de 22 années à apprendre auprès de lui au jour le jour les rouages de la recherche, les rouages de l’administration, les subtilités de la vie en société, comment aborder les difficultés en terme de management dans la recherche et aussi la gestion d’une communauté. Je célèbre mon professeur aujourd’hui avec le sentiment du devoir accompli. Et le reste est à nous qu’il a légué le savoir de maintenir le cap pour pérenniser toujours ses études de recherches, ses enseignements et ses œuvres », a confié le Pr Elhadj Saidou Baldé.

Pr Elhadj Saidou BALDE, Directeur Général de l’IRDPMAG

L’émotion de la fille aînée et de son papa

Issa, la fille du Pr Mamadou Aliou Baldé se dit très émue d’avoir entendu ces différents témoignages à l’endroit de son papa et retient de lui,quelqu’un de très intègre qui s’est vraiment sacrifié pour son pays, ses amis, ses proches et à son premier amour qui sont les plantes. « C’est quelqu’un qui travaille très dur, jusqu’à ce magnifique moment de reconnaissance. Je pense qu’il va continuer à le faire encore et encore parce que bien que passionné, il l’a fait avec le cœur. Même si on était à distance en Belgique, on a vraiment pu ressentir cette passion et pardonner le fait qu’il n’était pas présent avec nous physiquement tout au long de l’année. Je me sens très émue par rapport à ce qui a été dit, il y a certaines choses que je savais déjà de par son témoignage et de ses amis et collègues. Mais le fait d’entendre toutes ces personnes très respectées qui ont déjà fait énormément pour leur pays eux-mêmes, qui ont été touché par mon papa tout au long de sa carrière, c’est un très bel hommage », a-t- elle confié. 

Très ému par cet hommage qui lui est rendu à titre anthume, le Pr Mamadou Aliou Baldé, a exprimé sa gratitude à l’endroit des initiateurs de cet évènement et a invité ses pairs à promouvoir les valeurs de la pharmacopée et de la médecine traditionnelle. « J’ai été fort heureux d’entendre des hommages et cela est bien comme ils l’ont dit d’être célébré de son vivant. Cette cérémonie est franchement une première pour moi. Cela m’a fortement touché, et si c’était encore à reprendre forcement je le ferai. Parce que ma devise a été Dieu, mon pays et ma famille. Et avec la retraite, ça change, c’est Dieu, ma famille et mon pays. Je profite de l’occasion pour adresser un message à la jeunesse de ce pays, bien que nous avons un potentiel riche et très varié, il n’y a pas que la bauxite, il y a réellement les plantes qu’il faudrait sauvegarder pendant qu’il est temps. Je reste persuadé que les jeunes qui ont pris la relève ont bien assimilés et que demain sera nettement meilleur par rapport à aujourd’hui », s’est-t-il réjoui. 

Pr Mamadou Aliou Baldé, ancien DG de l’IRDPMAG

Le Pr Baldé et les plantes, c’est une histoire d’amour

Au terme de la cérémonie, une ovation du public lui a été adressée à travers une haie d’honneur. Le destin du Pr Mamadou Aliou Baldé est d’avoir l’intelligence de promouvoir des idées pour la cause des plantes médicinales et de percevoir avec acuité les enjeux de la pharmacopée pour une santé globalisée et assurée. Diriger beaucoup plus de fonds dans ce secteur pour mieux favoriser des recherches et continuer davantage à former les jeunes générations vaut son pesant d’or.

Amadou Dari Diallo                                                                  

Partagez l'Article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email
Oumar Bagou

Oumar Bagou

Autres articles

Pèche

Élevage

INTERVIEWS

WEB RADIO

GalErie

Suivez-nous