Coronavirus : un essai clinique à base de la dexaméthasone prometteur !

Une équipe de chercheurs britannique affirme avoir trouvé un traitement à la dexaméthasone (un traitement aux stéroïdes connu pour son effet anti-inflammatoire), permettant de réduire la mortalité chez les patients souffrant de complications respiratoires sévères liées à la Covid-19.

L’OMS se réjouit des premiers résultats de l’essai clinique. Dans un communiqué de presse paru le 16 juin, l’Université d’Oxford a présenté les résultats de l’essai clinique Recovery. Les chercheurs annoncent que la dexaméthasone pourrait  »réduire d’un tiers, la mortalité des patients placés sous assistance respiratoire ». Ce corticostéroïde diminuerait également la mortalité d’un cinquième pour les patients ayant simplement besoin d’oxygène. En revanche, le traitement n’a pas montré d’efficacité pour les patients qui ne nécessitent pas d’assistance respiratoire.

 Essai clinique qui suscite de l’espoir !

Cet essai a été initié au mois de mars dans plus de 175 hôpitaux britanniques. Sur 11 500 patients étudiés, 2104 ont été choisis aléatoirement pour recevoir quotidiennement 6 mg de dexaméthasone (par voie orale ou par injection intraveineuse). Après dix jours de traitement, leur état a été comparé à celui de 4321 patients qui n’avaient pas reçu des médicaments. Conclusion : « le bénéfice de survie est clair et important chez les patients suffisamment malades pour nécessiter un traitement à l’oxygène, estime le Pr Horby, l’un des responsables de l’essai Recovery. Dans un communiqué de presse publié le Mardi 16 juin, l’OMS a salué cette « percée scientifique ».

« C’est une nouvelle formidable et je tiens à remercier le Gouvernement du Royaume-Uni, l’Université d’Oxford et les nombreux hôpitaux et patients du Royaume-Uni qui ont contribué à cette avancée scientifique d’importance vitale » a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. Il ajoute également que c’est la première fois qu’un traitement démontre sa capacité à réduire la mortalité chez les patients COVID-19 ayant besoin d’oxygène ou d’une ventilation mécanique. Par ailleurs, L’OMS a affirmé qu’elle coordonnera une méta-analyse pour améliorer la compréhension globale de cette intervention, et qu’elle mettrait à jour ses recommandations cliniques pour refléter comment et quand le médicament doit être utilisé dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

 

Aissatou BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *