Coronavirus en Guinée : les enfants sont-ils aussi vulnérables que les vieux ?

Les enfants représentent la partie de la population que l’on redoute le plus de voir contaminée durant une épidémie, tout comme celle des personnes âgées. Alors le virus à nouveau coronavirus est-il réellement dangereux pour nos petits ? On fait le point.

Maintenant que le virus s’est installé dans le pays, la vulnérabilité d’une couche de la population fait craindre le pire : celle de nos enfants. La raison ? Ils sont de nature plus faible face aux infections virales et particulièrement face aux problèmes  respiratoires.

Les interrogations se multiplient alors quant au réel danger que la maladie covid-19, provoquée par le nouveau virus du coronavirus, représente  pour eux.

Malgré leur fragilité, zéro décès

« Les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes sont les groupes sociaux les plus vulnérables. Malgré leur fragilité, nous n’avons pas enregistré des cas graves pouvant aboutir à la mort, » précise Dr Sory Condé, chargé d’étude au département surveillance de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire.

Ils sont vulnérables mais moins affectés

La vulnérabilité étant avéré chez les petits, néanmoins rien que « dans le mois d’août, l’Agence a comptabilisé moins de 50 cas, » ajoute-t-il. Sur le plan épidémiologique et d’après les données de l’ANSS, les enfants semblent moins affectés.

716 cas recensés chez les enfants

Dans un récent bulletin journalier de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire, le directeur général adjoint, Dr Bouna Yattassaye a fait l’état des lieux de : « 716 cas de covid-19 chez les enfants, du mois de mars à août 2020 ; dont 246 au mois de mai, 129 en juin, 131 en juillet et ce courant mois d’août 41. »

Alors que l’épidémie de coronavirus se répand à travers le pays, les enfants sont certes vulnérables, mais semblent davantage épargnés par la contamination, comme chez les adultes. Pour le moment, plus de peur que de mal.

 

Amadou Dari Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *