Sport et Covid-19 : le virus a gagné du terrain pendant plusieurs mois sur l’univers du football

L’apparition du covid-19 a eu d’importants impacts sur l’ensemble du monde du sport, et particulièrement sur le football. Ainsi, revenons sur les conséquences de la pandémie. 

Un monde sans sport ? Ils ne l’ont jamais pensé même pour une seconde. Qu’ils soient entraîneurs, joueurs, promoteurs du cuir rond, supporteurs etc. Mais nous avons vécu cet épisode, la vie sans le sport en général, notamment le football.

Le football stop

La pandémie a causé un long coup d’arrêt. Tout d’abord d’un point de vue sportif avec l’interruption du championnat de football guinéen, d’il ya 6 mois, sur ordonnance ministère des sports, d’arrêter toutes les activités sportives.

Bien que la reprise des compétitions pointe à l’horizon, les choses commencent à rentrer petit à petit dans l’ordre. Alors que la question de savoir, comment se passe les entraînements en cette période de covid-19 taraude les esprits.

Les joueurs ne boivent pas du même sachet

« Les joueurs prennent des précautions avant d’y arriver. Sur le terrain, on n’est dans un espace aéré, c’est juste de faire attention. Et à chaque fois, de se laver les mains. Les joueurs ne boivent pas du même sachet d’eau. Le médecin prend nos températures dans les vestiaires avant d’accéder sur le terrain, » souligne un encadreur sportif, à qui nous avons tendu notre micro.

« On a recommencé les entrainements, tout se passe bien avec le coach et le staff. On a déjà entamé la phase de préparation. On nous a imposé des mesures à respecter : le port du masque, se laver les mains, surtout la distanciation physique, autant qu’on puisse le faire. C’est vrai, avec le football, c’est difficile. Mais on essaye de respecter, » explique un joueur.

Répercussions dramatiques pour les clubs

Les clubs de sport souffrent du coronavirus, des pertes économiques enregistrées, l’entretien financier des joueurs et des encadreurs pose a posé problème. Le retour des compétitions du 14 octobre prochain, sera difficile à cause du coronavirus. Parce que le foot est un jeu de contact. « Je n’ai pas peur, mais je pense que ce sera un peu gênant de jouer et de ne pas avoir de contact avec d’autres joueurs, parce qu’il le faut, » se désole un joueur sous le couvert de l’anonymat.

 

Amadou Dari DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *