Covid-19 et élections en Guinée : quelle démarche pour les politiques en lice, l’ANSS se prononce !

L’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), était ce lundi face aux délégués des commissions santé des partis politiques en lice pour l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de l’application des directives édictées par le gouvernement guinéen pour éviter la propagation du coronavirus pendant cette période électorale. Accompagner les partis politiques avant et pendant le vote et l’imiter la propagation à grande échelle du nouveau CORONAVIRUS, c’est le souci majeur des autorités sanitaires du pays.

Raison pour laquelle, l’agence nationale de sécurité sanitaire a prévu des masques destinés aux militants et sympathisants des partis politiques en compétition le 18 octobre prochain.

« On a prévu 1 200 mille bavettes, à raison de 100 mille masques pour chaque partis politiques », explique Sakoba Keïta, directeur général de l’ANSS.
Quatre partis politiques de l’opposition et la mouvance ont pris part à cette rencontre dont, le PADES de Dr Ousmane Kaba, le PACT de Makalé Traore, L’AFC et le RPG arc-en-ciel. Ils se disent satisfait de cette initiative et s’engagent au respect de l’ensemble des directives.

L’occasion est mise aussi à profit pour être en contact permanent avec les partis politiques en lice pour la prochaine échéance électorale. C’est aussi un souci de veiller ensemble au respect des règles établies pour barrer la route au covid-19 en Guinée.

« Nous avons mis en place 25 points de tests rapides pour tous les responsables des partis politiques qui veulent aller à l’intérieur du pays. Nous voulons que tout responsable des partis politiques qui quitte Conakry puisse se faire tester avant. Nous invitons les commissions santé des partis politiques à être très rigoureux dans le respect des mesures de barrières » a ajouté le Dr Sakoba Keita.

Avant de terminer, le premier responsable de l’agence nationale de sécurité sanitaire appelle à la responsabilité des politiques en cette période de grandes mobilisations. Pour Dr Sakoba Keïta, les leaders politiques doivent donner l’exemple à leurs militants en portant le masque.

Mamadou Kindy BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *