Mamou : des mutuelles d’assurances assurent la couverture maladie pour la population dans les différentes localités

Piloter par l’Association Dynamic Mutualiste (Dynam), les mutuelles d’assurances maladie de la région de Mamou œuvrent pour le bien être des populations dans le domaine de la santé.

Ce projet contribue à la prise en charge des malades dans les localités tout en assurant le suivi en cas d’évacuation d’urgence à l’hôpital régional.  Tout membre en traitement sur place où en évacuation d’urgence à l’hôpital régional, doit payer deux milles francs guinéens (2 000 GNF) pour son carnet.

Le reste des frais sont payés par la mutuelle d’assurance à la quelle il appartient après le traitement. Selon Madame Baldé Fatoumata DIALLO, présidente de la mutuelle de Konkouré,  non seulement la prise en charge des malades permet aux personnes qui n’ont pas les moyens de s’offrir des soins de bénéficier d’un traitement de qualité mais aussi de trouver une équipe dynamique, un environnement confortable pour  les accueillir. « Avec une somme de dix milles francs guinéens (10.000 GNF) chaque personne peut adhérer pour assurer sa couverture maladie. L’adhésion aux mutuelles est renouvelable chaque année« , a t-elle  ajouté.

À travers des caravanes de sensibilisations financées par la Dynam, destinées aux populations à la base, des agents  sanitaires jouent le rôle d’intermédiaire entre la mutuelle et le corps médical dans les centres de santé. Malgré les difficultés sur le terrain, on assiste à une adhésion massive des populations.

« Il arrive parfois que le malade ne soit pas satisfait de la prestation ou de la dose de médicaments qui lui a été remis. C’est à nous de lui faire comprendre que nous avons le contrôle sur le processus de traitement », a expliqué le secrétaire général de la dite mutuelle. Certains adhérents se plaignent de la lenteur de la procédure d’évaluation mais aussi de traitement sur place. Pour Yaya BAH,  « les mutuelles d’assurances devraient mettre à la disposition des centres de santé un moyen de déplacement pour plus d’efficacité. » 

Les partenaires au développement dans le système sanitaire régional assurent l’approvisionnement régulier des structures sous-préfectorales en médicament, en formation de base. Quant à Dynam, elle œuvre pour la mise en place et le développement des mutuelles, octroie des équipements et matériels. Ce qui de nos jours contribue à diminuer l’élan de certaines maladies.

Selon la direction régional de la santé de Mamou, « des résultats remarquables ont été atteints notamment en ce qui concerne les maladies infantiles évitables par la vaccination, ainsi, la poliomyélite  en voie d’éradication, le tétanos néo-natal a régressé. On note également des différents indicateurs qui s’est traduit par une réduction significative dans toute la région de la mortalité maternelle de 84,64%. La lutte contre le paludisme, la diarrhée, et tant d’autres maladies est effective ».

Malgré tous ces efforts, l’efficacité dans le processus d’évaluation d’urgence, l’approvisionnement pérenne en médicaments des structures sanitaires sont des véritables défis à relever. 

                                          

Mamadou Kindy BAH de retour de Mamou pour l’AJSG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *