Une quarantaine de journalistes formés pour le traitement de l’actualité liée au changement climatique

La motivation principale de l’association des journalistes scientifiques de Guinée (AJSG) d’offrir un atelier de formation à quelques journalistes du pays, est de les emmener à pouvoir traiter de l’actualité liée au réchauffement climatique. Hassan Hilal Sylla, journaliste et président de l’association des journalistes pour le développement durable (PJDD), a apporté des précisions.

Le 04 juillet, deuxième et dernier jour de l’atelier, les débats se sont beaucoup plus déroulés sur le thème « Comment traiter l’actualité liée au changement climatique », proposé par Hassan Hilal Sylla. Pourquoi il important d’en parler dans les médias ? Pour le journaliste : « Parler du changement climatique signifie plusieurs choses pour les journalistes à savoir : sauver des vies, d’influer l’action politique sur le sujet. »

Riposte mondiale du fléau climat

« Le changement climatique va devenir de plus en plus important pour les journalistes, qui vont eux-mêmes jouer un rôle de plus en plus important dans la riposte mondiale de ce fléau. Et aussi, la manière dont le phénomène est traité dans les médias influera sur la capacité plus ou moins grande des sociétés à affronter le problème, » soutient Hassan Sylla.

Le climat change, comment en parler ?

Selon Hassan Hilal Sylla, face à l’actualité liée au changement climatique, le journaliste cherche à bien comprendre le sujet, procède à la recherche sur internet et les documents. De même pour bien peaufiner sa démarche, il interroge les spécialistes sur la question. A ce stade, le journaliste pose avec attention l’hypothèse en cherchant à comprendre l’origine : une étape très importante.

Par ailleurs, l’honneur a été offert à Zenab Camara, cheffe de Cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de remettre les attestations aux ayant droits et qui a déclaré « clos le premier atelier de formation sur les changements climatiques en Guinée, » dans la salle de conférence ‘’NIMBA’’ de l’hôtel Riviera Royal de Conakry.

 Amadou Dari DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *